• Le dimanche des Rameaux, 14 avril 2019 notre Secteur paroissial a accueilli une rencontre interdiocésaine 04-05 des Communautés de l'Emmanuel. Une quinzaine de membres de l'Emmanuel se sont retrouvés à Veynes, le matin, pour un temps d'échange et de prière d'adoration eucharistique. Ils ont participé à la Messe des Rameaux. Après leur repas, à la salle paroissiale qui a accueilli des gens de l'ensemble du Secteur, le film "Jésus, l'enquête" a été projeté, sur 1h40. En introduction, le P. Pierre Fournier a présenté le film réalisé sur la base d'un fait réel aux U.S.A. Un couple est plongé dans le désarroi quand leur fille de 5 ans, en mangeant, s'étrangle. A l'Hôpital, une soignante intervient avec succès. "Quelle chance !", dit la maman. La soignante intervient: "Plutôt, c'est Jésus qui l'a sauvée!" Pour le père, journaliste athée, ce "Jésus" fait partie des infantilisme". Pour la mère, elle est travaillée par ce "Jésus" et retourne rencontrer la soignante qui l'amène dans une église et des célébrations, et elle chemine vers la foi, vers son baptême. De son côté, le mari mène l'"enquête" auprès de savants sur Jésus...Après bien des refus envers les paroles de foi, et en se rapprochant vers des croyants, il en vient à accepter la foi chrétienne... Joie de son épouse et de leur fillette..

            Le P. Fournier a animé le débat au fil des réactions des participants: l'intérêt de ce film pour situer les questions du rapport entre la foi et la raison, la force du témoignage des croyants, le dialogue dans les couples où les points d'intérêt et les convictions différent, le sens missionnaire et ses exigences et ses enjeux, les étapes de la foi depuis la foi reçue de notre entourage jusqu'à la foi devenue vraiment personnelle,....Quand peut-on dire: "Maintenant, ma foi n'est plus seulement un 'héritage', elle m'est désormais personnelle" ?   Le P. Rougny et le P. Chevallier ont apporté à la projection du film leur réflexion: le respect des consciences, la patience dans les relations aux autres,.. Bref, un débat intense, à prolonger. Après la prière finale,  des participants sont repartis vers leurs familles. Avec une conviction: ce film (à projeter à Serres et autres lieux) aidera la réflexion des personnes, des familles, des groupes,.. Avec Bernard et Christine Delmarle (Aspres) comme pilotes, les membres de l'Emmanuel se sont promis d'autres rencontres.


    votre commentaire